Make your own free website on Tripod.com

Romulus
Accueil Remonter Romulus Numa Ajustements Jules César Auguste Domitien

 

Le calendrier archaïque

louve.gif (7737 octets)

Vaguement lunaire, le calendrier originel était très imprécis: l'année de Romulus était extrêmement courte puisqu'elle aurait compté dix mois (dont 4 de 31 jours et 6 de 30 jours), soit 304 jours seulement et commençait en mars, mois de l'équinoxe de printemps. Il s'agit vraisemblablement d'une sorte de calendrier naturel, fondé sur le cycle végétatif saisonnier (voire le zodiaque?), un peu sur le modèle du calendrier rural eudoxien dans lequel à la période d'activité du cycle agricole fait suite un temps indifférencié - la morte saison - qui permet de clore approximativement le cycle solaire annuel. Dans les campagnes, l'année naturelle perdurera bien au-delà de l'adoption de l'année de Numa.

"Et qu'il soit vrai que les Romains n'eussent au commencement que dix mois de l'an, et non pas douze, on peut le juger par le nom du dernier, qu'ils appellent encore aujourd'hui décembre; et que le mois de mars fut aussi le premier, on peut le conjecturer parce qu'encore le cinquième d'après s'apppelle quintilis, le sixième sextilis, et les autres consécutivement, suivant l'ordre des nombres."

Plutarque, Vie des hommes illustres, Numa Pompilius XXXI

Mais dans le même texte, Plutarque donne une autre version qui contredit partiellement la précédente:

"Car, durant le règne de Romulus ils [les Romains] usaient des mois confusément sans ordre ni raison quelconque, en faisant les uns de vingt jours et de moins, et les autres de trente-cinq et de plus, sans avoir connaissance aucune de l'inégalité qu'il y a entre le cours du soleil et celui de la lune, observant cette règle seulement, qu'il y eût en l'année trois cent soixante jours."

Plutarque, La Vie des hommes illustres, Numa Pompilius XXXI